Comment bien réussir sa pendaison de crémaillère ?

Ça y est ! Vous venez d’emménager dans votre nouveau logement. Après plusieurs jours ou semaines compliqués, synonymes de stress et d’efforts, voici venu le temps du réconfort !Vous avez hâte de faire découvrir à vos amis votre nouveau chez-vous et de les régaler autour d’un bon repas. Une belle soirée en perspective !

Seulement voilà, organiser une crémaillère peut s’avérer être un véritable casse-tête : quels plats préparer ? Quelles activités proposer à vos convives ? Comment éviter une vaisselle monstre le lendemain ? Ecocuisine a pensé à vous et vous donne ses meilleurs conseils pour bien réussir votre crémaillère.

La cuisine, la pièce stratégique pour une crémaillère réussie

C’est le jour J ! Vous avez invité tous vos amis, prévenu vos nouveaux voisins et vous voilà face à vos fourneaux. Vous avez acheté tous les aliments dont vous avez besoin, les recettes sont sous vos yeux, votre cuisine est rangée et vous êtes fins prêts à vous lancer dans la préparation. Prêts à passer un temps considérable dans cette pièce afin de ravir les papilles de vos invités.

D’où l’importance d’opter pour une cuisine fonctionnelle : vos zones de travail doivent être bien dégagées et faciles d’accès, afin d’éviter d’être encombré rapidement. Vous devez pouvoir circuler tranquillement d’un point stratégique à un autre, et de tout avoir à portée de main. Avoir une cuisine bien organisée et un plan de travail soignés seront vos atouts principaux pour bien réussir votre repas, et le préparer en toute sérénité.

Voici quelques astuces pour bien démarrer cette session de cuisine en évitant de prendre feu devant l’ampleur de la tâche.

Bien réussir sa crémaillère, c’est avant tout régaler ses convives !

Vous êtes toujours face à vos fourneaux : il est temps de passer à la réalisation des plats. Si vous êtes peu nombreux, vous pouvez opter pour un repas traditionnel, à table. Sinon, vous pouvez opter pour le fameux apéro dînatoire, pratique pour tout le monde. Ça tombe bien, vous serez une dizaine à cette soirée !

Ecocuisine vous conseille de préparer des petites collations, quelques amuse-bouche, comme des bâtonnets de légumes accompagnés de sauces (aïoli, américaine, béarnaise, barbecue…), des salades de saison, des petits cubes de fromage, des petites saucisses à piquer… Vous pouvez aussi préparer une ou deux pizzas pour faire chanter de bonheur les papilles de vos convives ! Si vous organisez votre crémaillère en été, vous pouvez totalement opter pour une plancha, une valeur sure !

Lorsqu’on organise un apéro dînatoire, l’objectif est de permettre à chaque convive de piocher selon ses envies. Et comme vous allez devoir préparer de nombreux plats, pour vous, l’astuce est de réaliser de grosses quantités que vous pourrez ensuite découper en petites portions.

Faites un gratin dauphinois. Vous en placerez de petites portions dans des verrines et le tour est joué. Une grande pizza découpée en petits carrés, que l’on viendra picorer avec un cure dents, et vous êtes certains de faire des heureux. Il en va de même pour les croque-monsieur, que vous pouvez réaliser avec du pain au kilo acheté à la boulangerie. De grandes tranches que vous découperez en lamelles de quelques centimètres de largeur et vous voilà avec un beau plateau bien rempli.

Le tout bien sûr agrémenté de petits légumes, crus ou cuits, disposés dans des saladiers avec de nombreuses sauces individuelles en libre service. Carottes, concombre, chou-fleur, tomates cerises de toutes les couleurs, mini-mais, cornichons aigre doux...

Quelles boissons pour une crémaillère ?

Au niveau des boissons, c’est la fête, on se lâche : on sort le champagne et le ponch ! Vous pouvez aussi, si vous vous sentez l’âme d’un barman, réaliser des cocktails : une pina colada, un mojito, une sangria… Mais attention, toujours avec modération !

En cas de repas à table, le vin est traditionnellement utilisé. Il se marie avec vos plats et donne toujours un sujet de conversation intéressant aux connaisseurs. Certains de vos invités vont d’ailleurs vous ramener à boire. C’est souvent une bonne idée que de boire avec eux ce qu’ils auront ramené.

Les boissons sans alcool ne sont pas en reste. N’hésitez pas à proposer régulièrement à vos invités des softs, qui auront pour tâche que de les hydrater pendant cette longue soirée souvent festive. Les cocktails s’apprécient aussi sans alcool. Vous trouverez un peu partout sur internet des boissons délicieuses à préparer sans une goutte d’alcool. Petits et grands pourront alors les boire sans modération !

Une soirée animée, entre cuisine et salon

Vous avez bien cuisiné, le repas et les boissons sont prêts, les invités ne vont pas tarder. Vous avez bien préparé la pièce des festivités… Le temps pour vous de faire le point des activités de la soirée, afin de sublimer votre crémaillère.

Au programme ce soir : karaoké, Twister, jeux de cartes, Loup Garou et autre Beer Pong seront vos meilleurs alliés. Et pourquoi ne pas proposer une soirée à thème ? Star Wars, Hippie Chic, gangsters et pin-up… Laissez votre imagination s’exprimer !

Vos invités arrivent ! Filez en cuisine régler les derniers petits détails et amusez-vous bien !

Réussir sa crémaillère, c’est aussi réussir l’après : les dures épreuves du rangement et de la vaisselle

Ce fut une soirée mémorable : vos convives se sont régalés et se sont bien amusés. Tout le monde est parti, enfin presque… La vaisselle est toujours là ! Elle s’est accumulée au fil de la soirée… Il vous faudra désormais tout nettoyer !

Si vous avez une cuisine fonctionnelle et bien équipée, le lave-vaisselle sera votre meilleur ami. Sinon, voici quelques astuces ! 

Au cours de votre soirée, essayez de limiter au maximum la vaisselle. Pour cela, deux options : vous pouvez soit opter pour des couverts et des assiettes biodégradables ou vous pouvez également demander à vos invités de n’utiliser qu’un seul verre, une seule assiette et un seul set de couverts.

Autre astuce : pensez à rincer rapidement les couverts et faites tremper les assiettes. Vous éviterez alors que la graisse ne s’incruste dans la vaisselle et le nettoyage n’en sera que plus facile.

Nettoyez également le plus vite possible : ce n’est toujours évident de se motiver à tout ranger et tout astiquer après une fête. Mais cela vous évitera beaucoup de travail par la suite !

Enfin, Ecocuisine vous conseille de bien empiler vos plats dans votre cuisine : cela vous permettra d’éviter la surcharge et d’éviter de nettoyer une montagne de vaisselle ! Allez, courage c’est bientôt fini !

Une crémaillère peut sembler être un événement compliqué à organiser. Avec une cuisine bien organisée, des ingrédients de qualité et quelques bonnes idées, cette soirée sera un plaisir à préparer. Nous espérons que ce guide vous aura aidé (ou vous aidera !) à organiser la crémaillère de vos rêves et que votre soirée fut couronnée de succès !


PETIT POINT COVID : en ce moment, les soirées s’adaptent à l’actualité. Pour réussir votre crémaillère malgré le COVID, nous vous conseillons tout d’abord de ne pas inviter trop de monde. S’entasser à 30 dans une pièce fermée ne semble pas être la meilleure des idées. On évitera également les embrassades et on essayera autant que faire se peut de respecter la distanciation sociale.

Pour aider vos convives à discuter sans trop se rapprocher, pensez tout simplement à baisser la musique. Ils parleront ainsi moins fort et de plus loin. Nous vous conseillons enfin de tout individualiser au maximum.

Si vous proposez des sauces en libre-service, permettez à chaque invité de se servir dans un petit ramequin individuel. Il en va de même pour les couverts et pour les verts, sur lesquels les convives peuvent marquer leurs prénoms. Avec toutes ces astuces, vous passerez une belle soirée que le COVID ne saurait gâcher !

 

Comment bien réussir sa pendaison de crémaillère ?

Et aussi...

-->